Histoire Approfondie

Pour les passionnés d’Histoire, j’ai décidé de traiter ici des problèmes controversés de la Révolution.
Je les traiterai toujours de façon approfondie pour étayer mon discours de références bibliographiques comme on le pratique dans toutes les recherches littéraires dignes de ce nom. Ici nous ne sommes plus dans le roman, mais dans la démonstration universitaire. Certains trouveront cette démonstration ardue, je le répète, l’Histoire approfondie est réservée aux passionnés qui sont des forts en thème et avides de connaître la vérité sur des bases scientifiques. J’aborderai plusieurs sujets qui prêtent à controverse.

1 - C’est d’abord la culpabilité éventuelle de Marie-Antoinette, ce texte sera complété plus tard par des références bibliographiques. De la culpabilité de Marie-Antoinette

2 - Le deuxième sujet traite de la tactique qu’utilisa Robespierre pour cacher au peuple des sans-culotte, la vénalité des chefs montagnards. Il usa d’une approche machiavélique que j’ai appelé la Stratégie du Mensonge déjà traitée dans le tome 1 des 76 jours de Marie-Antoinette à la Conciergerie. Quand un révolutionnaire était accusé d’une connivence financière avec un royaliste, il était blanchi par le Tribunal révolutionnaire pour «ménager l'image des patriotes» aux yeux des sans-culottes, dont l’indignation aurait pu menacer gravement le régime. On devait leur cacher le véritable mobile de sa comparution en l’acquittant, tout en le refaisant comparaître plus tard sous un prétexte imaginaire en prenant soin ensuite de le faire guillotiner. La stratégie du mensonge de Robespierre

Ultérieurement nous traiterons d'autres sujets litigieux comme l'arrestation des Girondins le 2 juin 1793.